Enmouvement

FR

Tél – 021 558 30 80 | Email – centre@enmouvement.ch | Contactez-nous

Rue des Terreaux 22 CH – 1003 Lausanne & Avenue de Sévelin 32B CH – 1004 Lausanne

Comment favoriser une consommation sportive éco-responsable ?

Introduction

Les salles de sport disposent souvent d’une gamme importante d’équipement qui consomment de l’électricité pour les faire fonctionner et pour alimenter les écrans sur chaque appareil cardio (Tapis de course, vélo, élliptiques et autres). Des ventilations, climatiseurs et éclairages fonctionnent à haute puissance pour des salles désormais ouvertes 24h/24h, 7j/7.

La consommation sportive est donc importante. Lausanne à elle seule compte plus d’une trentaine de salle dont la majorité ouverte 7/7, 24h/24.

Comment peut-on favoriser une consommation sportive éco-responsable ? Prendre soin de l’environnement comme on prend soin de sa santé, de sa forme physique et mentale ?

Voici quelques recommandations que nous pouvons formuler pour favoriser une activité physique durable.

Recommandation avant : favoriser le transport à pied ou à vélo

Avantage santé

La marche, la course ou le vélo sont devenus les moyens de transport les plus respectueux du corps et de l’environnement. Ces moyens de locomotion permettent d’activer la musculature, favorisent la densité osseuse (grâce à l’impact au sol), améliorent l’état cardio-vasculaire (circulation sanguine, régulation de l’insuline et du cholestérol) tout en prenant soin de l’environnement. De plus, ces activités permettent de prendre l’air et donc de bénéficier de la lumière du jour et ainsi favoriser la production de vitamine D !

C’est donc une manière idéale pour transformer son moyen de transport en échauffement ou en une activité sportive en elle-même !

Petit rappel: L’OMS recommande 150-300 minutes d’effort d’intensité modérée (perception de l’effort à 4/10 d’intensité) par semaine ou 75 à 150 minutes d’effort d’intensité élevée (perception à plus de 5/10 d’intensité). Ce qui représente en moyenne 30 minutes par jour. En plus de l’activité endurante, l’OMS recommande 2 entraînements de force par semaine avec des exercices qui renforcent tous les grands groupes musculaires.

Ainsi, faire un trajet à pied ou en vélo de 20-30 minutes (allure modérée) avant de se rendre au fitness ou à son cours collectif pour pratiquer sa séance de renforcement musculaire est idéal pour combiner échauffement, entraînement d’ endurance modérée, santé et activité physique éco-responsable. Cette attitude respecte l’environnement et les recommandations de l’OMS en matière de santé durable.

De plus, l’échauffement ainsi effectué évite de consommer de l’électricité sur les machines cardio et permet également un gain de temps. Vous pouvez directement passer à vos exercices de renforcement sans consacrer 20 minutes à vous échauffer sur un tapis de course électrique et en plus, en étant dehors, vous faites le plein de vitamine D, ce qui participe à la bonne santé de vos os.

Recommandation Pendant l’activité –> RECOMMANDATION : FAVORISER UNE ACTIVITE EN PLEINE CONSCIENCE SANS ECRAN.

Utilisation des écrans lors de l’activité physique

Souvent, la pratique de certaines activités sportives à la maison ou dans une salle de sport se fait en visionnant des vidéos sur youtube, en regardant une série en streaming ou en regardant la télévision, etc.

Dans les fitness et salles d’entraînement, la majorité des appareils cardios tels que vélos, tapis de course, éliplique ou même rameur proposent des écrans pour regarder la TV durant son activité. Bien qu’il soit reconnu que regarder la télévision pendant une activité physique cardio motive bon nombre d’entre nous, regarder un film ou une série pendant l’activité est-il vraiment utile et recommandé d’un point de vue bénéfice physique et mental ?

Que nous disent les neurosciences et quel est l’impact d’une activité physique en pleine conscience sur nos muscles et notre cerveau ?

Avantage ou désavantage pour la santé ?

Effet psychologique:

Regarder la TV pendant une activité cardio répétitive comme le vélo ou le tapis de course motive certain.x.es à faire une activité. L’activité est donc plus fun et passe plus vite alors que notre attention est dirigée vers le film ou la série netflix. Notre attention est donc focalisée sur autre chose que notre effort et pour certain.x.es c’est le seul moyen de combiner devoir de faire du sport et plaisir.

Cependant, regarder, suivre et traiter le contenu d’un film demande beaucoup de stockage et d’énergie d’un point de vue cognitif mais aussi de stockage des données qui consomment également une énergie importante au niveau mondial (environ 10% de la production électrique mondiale et 4% d’émission de CO2).

Cette concentration (par l’activité double tâche) épuise les réserves d’énergie qui seraient autrement utilisées pour s’entraîner vigoureusement et diminue ainsi la productivité et les avantages de l’exercice physique et compromet également les bienfaits de l’exercice sur la santé mentale.

Le professeur John Higgins de l’Université du Texas déclarait dans un article que :

« L’exercice peut souvent aider à vider votre esprit et vous aider à résoudre des problèmes »… »Si vous vous concentrez maintenant sur le film, vous risquez de perdre ce précieux avantage ».

Le simple fait de se concentrer sur ce qui se passe à l’intérieur (sensation du pied sur le sol, respiration, battement du cœur etc) pour augmenter l’intensité de votre entraînement peut améliorer votre humeur et état d’esprit ainsi qu’augmenter la pleine conscience et ainsi améliorer votre niveau de satisfaction physique et diminuer le stress. (réf : études de 2016 et 2017 publiée dans le Journal of Health Psychology).

Une autre étude a révélé que les participants étaient capables de respirer plus efficacement, que leur fréquence cardiaque s’améliorait et que le fonctionnement de leur système nerveux parasympathique « se reposer et digérer » était plus fort.

Développer une pratique de pleine conscience lors de l’exercice peut donc influencer votre forme physique et mentale ainsi qu’augmenter la probabilité que vous mainteniez votre routine d’exercice plus longtemps.

Pratiquer l’exercice en pleine conscience en gardant votre attention tournée vers votre corps et ses sensations (et loin de la télévision) pourrait en fait vous rendre plus susceptible de faire de l’exercice régulièrement et avoir ainsi une pratique durable et rentabiliser votre abonnement de fitness !

Il a été démontré que la musique quant à elle peut améliorer la performance et faciliter l’engagement et la sensation de bien-être lors de l’effort : quote « bring the tunes, not the tube »

Après l’activité physique: récupération

Une séance de sport s’accompagne forcément d’une bonne douche, mais se détendre pendant 30 minutes sous de l’eau brûlante n’est pas nécessairement la meilleure forme de récupération et a un coût énergétique non négligeable.

Le fait de prendre des longues douches bien chaudes utilise non seulement l’eau mais consomme également beaucoup d’énergie pour la chauffer. L’économicité de l’eau et

de l’électricité est donc un facteur important d’une pratique sportive éco-responsable.

Nous vous proposons dès lors de prendre des douches courtes et froides ! Oui froides !

Avantage santé : le froid comme facteur d’une récupération optimale

La récupération comme facteur clé d’une santé durable et performance saine

Le froid et l’immersion en eau froide ont de nombreux bienfaits et permettent entre autres une meilleure récupération (à combiner avec le sommeil, une bonne hydratation, nutrition etc.). Cependant, il n’est pas toujours aisé d’avoir un bain pour s’immerger.

Tant pour les facteurs liés à l’écologie, l’économie et l’hygiène, la douche froide peut être une excellente alternative à l’immersion pour favoriser une bonne récupération post effort et participer à une consommation responsable.

La récupération est le temps nécessaire que le corps a besoin pour se régénérer. Elle est nécessaire pendant l’effort entre différentes séries d’exercices de musculation par exemple, et surtout après une séance d’exercice soit directement après l’effort ou les jours qui suivent. Elle permet à l’organisme de se renouveler, de se réparer et surtout elle permet d’éviter les blessures, d’améliorer le bien-être physique et mental. Elle est donc l’alliée essentielle à une santé durable.

La récupération immédiate (directement après l’effort) est définie par un retour au calme (cool down), par un temps de respiration, des étirements doux, du drainage musculaire (activité douce comme marche) mais aussi par l’hydratation (boissons de récupération) et la douche froide.

La récupération « tardive » (les jours qui suivent) se fait par une récupération en mouvement, activité physique endurante douce (marche longue, petit footing, nage), un sommeil de qualité et en quantité suffisante, le massage et une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’une hydratation (H2O) importante.

La douche froide après l’entraînement favorise la récupération mais pas que ! La douche froide permet:

De vasculariser la peau

De stimuler l’immunité – améliorer la fonction immunitaire

D’accélérer le métabolisme

D’améliorer l’humeur et influencer les hormones (endorphine et noradrénaline)

De diminuer la douleur et soulager l’inflammation

En résumé, prendre une douche froide c’est super pour prendre soin de votre corps après l’effort et de prendre soin de la planète.

Le mieux après une séance de musculation ou de sport intense serait de prendre son vélo, descendre au lac et plonger pour se refroidir. Ainsi vous alliez activité douce (cool down) et récupération. Le temps recommandé de l’immersion en eau froide est: la durée = à la température. Soit, si le lac est à 10 degrés alors rester max 10 minutes.

En savoir plus ?

Article récupération : https://www.enmouvement.ch/immersion-en-eau-froide/

Bibliographie

Études : Tsafou, K.E. (2016) Mindfulness and satisfaction in physical activity: A cross-sectional study in the Dutch population. Journal of Health Psychology, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25631662.

Strowger, M. (2018) Mindfulness meditation and physical activity: Evidence from 2012 National Health Interview Survey. Health
Psychology, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30234351.

Véronique Lugrin, physiothérapeute et fondatrice Enmouvement